CROIX dédiée à Sainte Rita (nom donné par le propriétaire) croix sur le domaine privé


 

Nature de la croix :croix de granit de forme latine sur un entablement de marbre et  un soubassement composite (marbre, maçonnerie en petites pierres de schiste et autres matériaux).

 

Emplacement: Dans le lotissement « Jaunasse » ???, rue du Vieux-Bourg à Nozay (avoir adresse exacte)

Ce lotissement correspond à des terres agricoles  ayant appartenues, pendant des siècles, au prieuré Saint Saturnin limitrophe (le portail liant le prieuré à cet espace est désormais obstrué par un mur de pierres sèches). Vers 1865, ces terres faisaient partie de la cure de Nozay qui passa ensuite dans le domaine communal. Vers 2000 (???) Bernard Jaunasse acheta, à la commune, cet espace pour en faire un lotissement privé.

Actuellement (en 2016), il y a trois maisons et un nombre impressionnant de bâtiments annexes.La croix est au centre du lotissement.

 

Propriétaire  ( en 2020): Monsieur et madame Jaunasse de Nozay.

 

Descriptif

 

Type de croix : Croix latine (sans Christ), en granit gris, avec croisillons simples , le tout cylindrique.

Hauteur : 2 m 30 , pour la croix et environ 3 m 30 pour l'ensemble du monument.

Matériaux : granit gris pour la croix, pierre bleue et autres pierres pour le piédestal.

 

Croisillon : En granit, cylindrique , 50 cm de long, chacun.

 

Fût : à section cylindrique.

 

Piédestal :

Table : la table est un réemploi d'une dalle funéraire en granit poli.

Soubassement : C'est une maçonnerie de moellons de pierre bleue et de sable lié par du ciment. Cette maçonnerie intègre des éléments en granit de monuments funéraires.

Niche : une niche, constituée d'une partie haute, en schiste (réemploi base de croix de cimetière) et d'une partie basse en granit (réemploi de pierre tombale)contient une statue de Ste Rita. Cette niche a été réalisée par Bernard Jaunasse.

 

Enclos : En front de croix, un dallage et sur le côté-Est, une auge de pierre bleue, délimitent le monument.

 

Historique

 

Cette croix correspond au remontage,vers 2010, d'une croix de granit* de forme latine venue de la commune du Sel de Bretagne (Ille et Vilaine) et détruite lors d'une opération de remembrement. La table est un élément de tombeau contemporain en granit poli sur un soubassement très composite intégrant des parties maçonnées (petit appareillage en pierre bleue), et des éléments de réemploi en granit. La partie frontale du piédestal comprend en son milieu, une petite niche fait de schiste et de granit poli surmontée d'une croix (création du propriétaire). Cette niche abrite une statuette dorée (du commerce) de Sainte Rita.* De chaque coté de la niche, enchâssées dans la maçonnerie de pierre bleue, deux ammonites proviennent des collections du propriétaire-constructeur. De l'autre côté du monument, une porte en fonte, ancienne plaque de cheminée*, s'ouvre sur un tronc .  En fait, le soubassement est une boite à sous!

 

Collection compulsive ! Tout le lotissement est marqué par le nombre impressionnant d'objets d'une collection très, très hétéroclite ! Extérieurement, nombre d'objets en pierre bleue taillée (timbres, palis, auges …) cotoient des plaques de cheminées et bien d'autres objets.  Dans un imposant hangar de pierre bleue *  ( remonté par le propriétaire lui-même ), alignés, suspendus, entourant buffets Henri II, tables, horloges, des milliers d'objets marquent les coups de cœur de leur propriétaire.

 

Explications :La croix de granit, composée uniquement du fût et des croisillons était une croix de chemin de la commune du Sel de Bretagne. Sa date de construction est inconnue.

Rita de Cascia est une sainte morte en 1457 et canonisée en 1900. C'est l'avocate des causes désespérées.

 Le hangar de pierre bleue se trouvait précédemment au lieu-dit « le Feu-Geslin » à Nozay

La plaque de cheminée faisant office de porte du « tronc » possède les armoiries suivantes : Trois fleurs de lys dont deux en chef et une en pointe entourant un arbre genre sapin.

 

Date de création : Vers 2010

Ce monument est l'oeuvre du propriétaire, Bernard Jaunasse, non-professionnel dans l'art de la pierre mais ayant un nombre important d'ouvrages faits en pierre bleue  (four à pain, tombeau, éléments de croix de chemin …) présents à   Nozay et dans ses environs.

 

A voir : Près du cimetière (en face des salons funéraires de la Pierre-Bleue), un monument énigmatique ! C'est un tombeau-columbarium appartenant à Bernard Jaunasse et en grande partie construit par lui. Trois sculptures, en schiste, méritent l'attention : Un soleil fait par Bernard Jaunasse, une oreille sculptée par Bernard Chopin (sculpteur de Nozay reconnu) et une des dernières œuvres de Pierre Labarre (tailleur de pierre décédé et sculpteur renommé) : un œil (émouvant : Pierre Labarre était pratiquement aveugle à la fin de sa vie).

 

Témoignage :

Bernard Jaunasse, propriétaire du lotissement et auteur du «remontage » de la croix (avoir date exacte) a reçu quelques membres du groupe histoire, le vendredi 1er juillet 2016  et a donné quelques explications sur « sa » croix :

Pourquoi les amonnites dans la maçonnerie  du piédestal?

« C'est symbolique ! Les ammonites représentent le mouvement perpétuel … ».

Pourquoi ce monument est dédiée à Sainte Rita ?

«  Ste Rita est la sainte que l'on invoque lorsque la cause est désespérée et je suis une cause désespérée ! »

Pourquoi avoir mis cette croix, au centre de ce lotissement ?

 

Mon fils, m'a dit, un jour : Papa, il manque un lieu de culte dans ton « village » ! Alors, j'ai remontée, ici, une croix récupérée dans les environs du domicile de mon fils.




 

ACCUEIL -  VIDÉOS/PODCASTS - PRESSE - SITES PARTENAIRES - CONTACT

Nota bene : Le site de l'ASPHAN est constamment en évolution, si vous êtes en possession de photos (ou de textes) pouvant nous intéresser, nous vous serions reconnaissant de nous en faire part, afin que nous puissions les scanner et les incorporer au site, avec les légendes ou textes  qui pourraient les documenter, nous vous en remercions d'avance, ainsi que de votre compréhension…