ASPHAN

Association de Sauvegarde du Patrimoine Historique et Artistique de la région de Nozay


Grand Jouan 

« Des Landes de Grand-Jouan à l’Ecole Nationale d’Agriculture : une chance pour Nozay ? » - cycle 2015

C’est en effet en 1815 que Monsieur Swiney, a acquis les 500 hectares de landes sur la commune de Nozay, terres à l’origine de cette création novatrice. En dehors de ses recherches en agriculture, Jules Rieffel directeur de l’école nationale d’agriculture de Grand-jouan de 1830 à 1880, agronome réputé, a su s’entourer de toutes les compétences humaines et scientifiques de son époque, ce XIXème siècle riche en évolutions et révolutions entre autre en agriculture.

 

PRESENTATION

 

Préambule historique

Il y a tout juste deux cents ans, en 1814, la commune de Nozay (LoireAtlantique)vendait les landes de Grand-Jouan à l’armateur nantais, Sweney, à charge pour lui de mettre en valeur une partie de ces landes. Cela n’avait rien d’exceptionnel à cette époque. La plupart des communes de France faisaient de-même ! Mais, en 1822, le domaine de Grand-Jouan, encore très majoritairement couvert de landes, est acquis par Charles Haentjens, lui aussi armateur et négociant nantais. Celui-ci continue la valorisation des terres mais œuvre pour une action de toute autre envergure !

La création d’une école d’agriculture !

De 1830 à 1896, Grand-Jouan, école impériale ou école nationale, est l’un des acteurs principaux de l’évolution de l’agriculture en France. En 1896, l’école est transférée à Rennes, c’est l’actuelle ENSAR. Á Nozay, subsiste un institut agricole de portée locale qui ferme définitivement ses portes en 1918. C’est tout cela que veut éclairer l’Asphan. 1814-1918, un siècle de progrès agricole sans précédent, à travers l’histoire de cette école qui est l’une des plus belles pages d’histoire du pays de Nozay.

Du printemps à l’automne 2015, une série d’actions a été programmée sur le site de Grand-Jouan et à l’Asphan, au Vieux-Bourg de Nozay.

« Ce que l’on pouvait y voir ! »

L’expo de charrues et de matériel agraire du CICPR (Centre International de Culture Paysanne et Rurale) :

 

Matériel agricole

Pendant la deuxième moitié du XIXe siècle, l’école de Grand-Jouan puis des forgerons de Nozay fabriquèrent ou assemblèrent du matériel agricole. Le CICPR conserve plusieurs de ces instruments et a mis gratuitement à la disposition de l’Asphan, dans le cadre de cette expo, un panel le plus représentatif du matériel fabriqué à Nozay dans les entreprises Berg, Moulin ou à Grand-Jouan.

 

Soc de charrue (seul)

Matériel agricole 2

 

Le pommier de Jules.

Pendant 50 ans, c’est autour de Jules Rieffel et de sa belle-famille, les Ducoudray-Bourgault que s’écrit l’histoire de Grand-Jouan. Un arbre explique la généalogie de cette famille et de ses descendants : les Colas de La Noue, les Allard de Grand-Maison ou les Lembezat. Pourquoi un pommier … Et pourquoi pas ?

Le pommier de Jules

(arbre généalogique)

le pommier genealogique

 

 

Le diaporama :

Dans le transept Sud, transformé en salle de cinéma, un diaporama vous invitait à suivre l’évolution du paysage du domaine de Grand Jouan jusqu’à une date récente.

DIAPORAMA A VENIR

Durée du diaporama : 15 minutes environ

 

Les découvertes Historiques,recherches, archivage, collectage,… très régulièrement des trouvailles historiques sont faites. Sortis du passé, des personnages, des pages d’histoire réapparaissent. Tout cela est partagé par les participants du groupe histoire. Si cela vous intéresse, faites-nous le savoir. Elles seront partagées avec vous !

Nota bene : Le site de l'ASPHAN est constamment en évolution, si vous êtes en possession de photos (ou de textes) pouvant nous intéresser, nous vous serions reconnaissant de nous en faire part, afin que nous puissions les scanner et les incorporer au site, avec les légendes ou textes  qui pourraient les documenter, nous vous en remercions d'avance, ainsi que de votre compréhension…


…Et des bénévoles, nous en avons besoin, nous cherchons du "sang neuf".

Que vous soyez "actif" ou "retraité" pour compléter l'Équipe, vous serez les bienvenus…

Vous trouverez une bonne ambiance, amicale et conviviale, n'hésitez pas à nous contacter…

À bientôt ?