La Croix Marzelière


 

Autre nom : La croix de la Grange

 

Nature de la croix : croix votive.

 

Emplacement actuel: Érigée près du lieu-dît « La Grange » en 1924., cette croix a été, vers 1985 transférée l'intérieur du domaine de Grand-Jouan. .Elle marque l'emplacement de l'ancienne chapelle de l'école nationale d'agriculture de Grand-Jouan.

 

Lieu d'origine : carrefour entre route 171 (en face de l'ancienne école de Grand-Jouan) et de la route menant aux lieux-dits « La Grange » et « L'Angle »

 

Localisation (Inventaire Asphan/CG44, Cadastre Napoléonien,Carte IGN,GPS,autre) :

- ouvrage d'Alexandre Rocher : dessin et description page 33

- Asphan/CG44 : A/040

 

Propriétaire Tara Moquet

 

Descriptif

 

Type de croix : Croix de fonte, sur  un socle et un piédestal de schiste local.

 

Croisillon :En fonte ( voir pour description de l'ornementation)

 

Christ sculpté :oui, en fonte

 

Fût :En fonte

 

Socle :Très haute base constitué d'un pierre haute dont la partie supérieure contient un texte donnant le nom des « créateurs » et de la date, le tout en creux.

 

Piédestal :cubique, en petit appareil de pierre bleue dont les « harpes » sont faites de brique rouge. Il n'y pas de niche.

 

Historique

 

Date de création : année 1924

 

Croix des Rogations : oui, sur le circuit de Limerdin

 

Témoignages 

 

Alexandre Rocher , en 1924 :

« La Grange,une superbe croix se dresse au bord de la route, croix de fonte peinte sur un socle de pierre dressée sur un piédestal en maçonnerie relevée de briques rouges, la date ? ..1924. C'est la plus récente croix de Nozay, sur le socle, on lit : élevée par la famille Marzellière « Reconnaissance à Dieu - 1924 » Allons, il y a encore de la foi vive dans le pays de Nozay et je me dis que si l'on y érige de nouvelles croix, on saura y défendre les anciennes. Extrait de l'ouvrage sur les croix et les calvaires de Nozay écrit par Alexandre Rocher vers 1924/1930 (page 33)

 

Thérèse Bizeul (collectage fait par Yvan Teffo, en mars 2016) :

Thérèse Bizeul,née Provost, est née en 1926 au « village » du Petit-Tertre en 1926. Sa famille arrive en 1934 au « village » de La Grange. Elle y restera jusqu'en 1948,année de son mariage avec Jean Bizeul. Elle a bien connu cette croix érigée quatre ans avant sa naissance par madame Marzelière/Ripaud. Cette croix a été construite, suite à un vœux de madame Marzelière, d'ériger une croix votive si ses deux garçons, Pierre et François,revenaient sains et saufs de la Grande Guerre.Après la guerre, le curé de l'époque a rappelé à madame Marzelière sa promesse !

Thérèse Bizeul se rappelle bien des processions des Rogations, pendant les printemps de son enfance. La croix de La Grange était sur l'un des circuits, celui qui partait de la croix-Laurent au Petit Grand-Jouan à la chapelle de Limerdin, en passant par La Grange. A la suite de son mariage, elle n'a plus participé à cette cérémonie.Elle ne sait pas quand elle s'est arrêtée. Vers 1986 ( à creuser!), sa tante, Simone Provost vend la parcelle où se trouvait la croix. L'acheteur ne souhaite pas garder cette croix. Ce sont les petits enfants de la « créatrice » de la croix, Marcelle et Pierre qui la firent transporter dans la propriété de Grand-Jouan, l'ancienne école nationale d'agriculture. Madame Bizeul ne sait pas ce qu'est devenue cette croix.

 

Marcelle et Guy Moquet (collectage fait par Yvan, le 21 mars 2016) :

Marcelle Moquet/Marzelière est la petite fille de madame Marzelière qui a fait ériger la croix de la Grange.(elle est également la nièce de Thérèse Bizeul). Son mari et elle sont propriétaires d'une partie de l'ancienne école nationale d'agriculture de Grand-Jouan. Lorsque Simone Provost (qui était également la tante de Marcelle Moquet) a vendu la parcelle et sa croix , l'acheteur n'a pas voulu   garder la croix. C'est donc dans la propriété de Grand-Jouan (juste en face de son ancien emplacement) que la croix , transportée par une pelle mécanique, a été placée à l'endroit exact de l'ancienne chapelle de l'école.La manœuvre ,menée par Dédé, un maçon voisin fut très délicate ! La chapelle ruinée de Grand-Jouan, fut détruite en 1948, par Jean Bizeul ...le mari de Thérèse Bizeul!.

La croix appartient désormais à Tara Marzelière, la petite fille de Marcelle et Guy Moquet (2016).

 

Photos/dessins/plans

Dessin d'Alexandre Rocher sur son ouvrage de 1924, page 33

 

Les sources :

Anna Mathelier pour les circuits des rogations

Ouvrage de Henri-Alexandre Rocher sur les croix de Nozay en 1923/1924

Témoignages : Marcelle&Guy Moquet, Thérèse Bizeul

 

Analyse de la croix  par l'Asphan en 2016/2017




 

ACCUEIL -  VIDÉOS/PODCASTS - PRESSE - SITES PARTENAIRES - CONTACT

Nota bene : Le site de l'ASPHAN est constamment en évolution, si vous êtes en possession de photos (ou de textes) pouvant nous intéresser, nous vous serions reconnaissant de nous en faire part, afin que nous puissions les scanner et les incorporer au site, avec les légendes ou textes  qui pourraient les documenter, nous vous en remercions d'avance, ainsi que de votre compréhension…