L’hiba ou thuya japonais du parc de la Pinsonnais

 

Numéro d'ordre sur la carte : 06

 

La vaste propriété de la Pinsonnais était citée comme maison noble, déjà présente au 16ème siècle, à Nozay. C'est en 1691 que la famille Hochedé, par le mariage de Jacques Hochedé de Bellair et de Claude Davy des Ormeaux, s'installe à la Pinsonnais. 326 ans plus tard (en 2017), cette famille est toujours présente en ce lieu. Le 19ème siècle voit d'importantes modifications comme la création d'un vaste parc paysager, planté d'arbres de collection venus du monde entier.

Le parc de la Pinsonnais possède trois belles cépées de thuyas du Japon, appelés dans ce pays, hiba. Ces arbres ont été plantés dans cette propriété, il y a 150 ans environ, soit à peine 20 ans après l'arrivé de cette espèce en Europe (en 1853).

 

Où le trouver ? Dans le parc du domaine de la Pinsonnais.

Visible du domaine public ? Non

 

 

Fiche botanique

 

Autres noms : thuya du Japon, asunaro ou hiba (Japon), thuya à feuilles d'herminette (Canada)

 

Nom scientifique : Thujopsis dolabrata (les deux termes veulent dire en forme de hache, d'où également le nom canadien).

Origine : Hiba est endémique dans les forêts du nord de Hondo et du sud d'Hokaydo au Japon.

C'est le naturaliste Philipp Siébold qui l'a introduit en Europe en 1853.

 

C'est un conifère toujours vert de la famille des cyprès. Il est de forme pyramidale au feuillage très dense. Son écorce est brun-rouge. Au Japon, il peut vivre plus de six siècles et dépasser les 40 mètres de haut pour un diamètre de plus de 10 mètres. En Europe, il atteint au maximum 20 mètres de haut. Ce qui le caractérise, c'est la couleur de ses feuilles et leurs formes de petites écailles représentant des haches, vert brillant sur le dessus et verte avec une rayure centrale blanche sur le dessous. Ses fruits, les cônes sont minuscules, environ 1,5 centimètre de long. En Europe, sa croissance est très lente, pas plus de deux mètres tous les 40 ans ! Ce cèdre ne supporte pas la sécheresse.

Il a des propriétés naturelles importantes, antimicrobiennes et germicides. Il éloignerait les moustiques et les araignées.

 

 

Témoignages 

 

Témoignage d’André Guéry, président de la Société nantaise des dahlias et des plantes, lors de sa visite des arbres remarquables de Nozay, le 19 septembre 2015 :

 

« La Pinsonnais, propriété du 19ème siècle. Parc avec trois belles cépées de thuyopsis dolabrata (le thuya du Japon) de 150ans environ.



Nota bene : Le site de l'ASPHAN est constamment en évolution, si vous êtes en possession de photos (ou de textes) pouvant nous intéresser, nous vous serions reconnaissant de nous en faire part, afin que nous puissions les scanner et les incorporer au site, avec les légendes ou textes  qui pourraient les documenter, nous vous en remercions d'avance, ainsi que de votre compréhension…


…Et des bénévoles, nous en avons besoin, nous cherchons du "sang neuf".

Que vous soyez "actif" ou "retraité" pour compléter l'Équipe, vous serez les bienvenus…

Vous trouverez une bonne ambiance, amicale et conviviale, n'hésitez pas à nous contacter…

À bientôt ?