Les charmes du parc de La Pinsonnais

 

Numéro d'ordre sur la carte : 04

 

Le domaine de la Pinsonnais est un domaine aristocrate d'ancienneté déjà connu au 16ème siècle comme maison noble. C'est en 1691 que la famille Hochedé, par le mariage de Jacques Hochedé de Bellair avec Claude Davy des Ormeaux, s'installe à la Pinsonnais où elle est toujours présente en 2017 . Le 19ème siècle voit de très importantes modifictions dans cette propriété, telle l'ajout d'une aile au château ou la construction d'une chapelle en 1886. C'est le long de l'allée menant à cette chapelle, que l'on trouve de magnifiques cépées de charmes, reconnues comme arbres remarquables de la Loire Atlantique ( page 15 de l' ouvrage « les arbres remarquables en Loire Atlantique » éditée en 2002 par les éditions Coiffard).

 

Où le trouver ?: Dans le parc du domaine de la Pinsonnais, route de Vay

Visible du domaine public ? Non

 

 

Fiche botanique

 

Le charme est un arbre indigène dont le nom scientifique : carpinus bétulus rappelle que ce bois servit à fabriquer des jougs pour les bœufs ( carpinus : de karr, le bois et penn , la tête) et son appartenance à la famille des bouleaux (bétulus). On le nomme parfois faux bouleau.

Le charme est arbre caduque . Il est plutôt rare dans l' Ouest de notre pays. Il peut mesurer jusqu'à 20 mètres de haut mais sa croissance est lente. Il ne vit pas très vieux, maximum :150 ans. Il posséde une large couronne en forme de demi-sphère. Ses fleurs, des châtons, ressemblent à des fleurs de houblon. Ses fruits , appelés samares, sont des akènes munis d'une petite aile qui leurs permet la dissémination par le vent. Son tronc cannelé lui donne une allure très caractéristique. Son écorce est lisse et grise Les feuilles, dentelées, séchent en automne mais restent accrochées à l'arbre pendant l'hiver. Il est largement utilisé en haies taillées appelées charmilles.Cet arbre est peu maladif, de là vient l'expression « se porter comme un charme ! » . C'est un arbre d'une grande valeur commerciale , si on ne fabrique plus de joug avec son bois, celui-ci reste important pour la confection des jouets en bois, des panneaux de fibres de bois, de la pâte à papier. C'est , par son haut pouvoir calorifique, un excellent bois de chauffage.



Nota bene : Le site de l'ASPHAN est constamment en évolution, si vous êtes en possession de photos (ou de textes) pouvant nous intéresser, nous vous serions reconnaissant de nous en faire part, afin que nous puissions les scanner et les incorporer au site, avec les légendes ou textes  qui pourraient les documenter, nous vous en remercions d'avance, ainsi que de votre compréhension…


…Et des bénévoles, nous en avons besoin, nous cherchons du "sang neuf".

Que vous soyez "actif" ou "retraité" pour compléter l'Équipe, vous serez les bienvenus…

Vous trouverez une bonne ambiance, amicale et conviviale, n'hésitez pas à nous contacter…

À bientôt ?