Le chêne de la Touche du Boissais

© Photographies: Asphan / Alain Bourdeau


N° ordre sur la carte : 25

 

Le chêne repère militaire

 

C'est un chêne pédonculé, isolé, à l'intérieur d'une propriété et tout proche de la maison d'habitation. Ses dimensions sont impressionnantes. Haut de ? il possède un houppier (ramure) hors du commun avec une emprise au sol de 320 mètres-carrés. Le tronc, à l'écorce épaisse et profondément craquelée, mesure 7,50 mètres de circonférence au sol et 8 mètres à un mètre du sol. A 2 mètres du sol, deux grosses branches, de 5 mètres de circonférence, portent une ramure très dense. La base des deux branches-maîtresses est couverte de mousse.

 

Retrouver son histoire:

Les habitants de La Touche de Boissais disent que ce chêne figure sur les cartes militaires et qu'il ne peut être abattu (à creuser !)

Il y a plus de 20 ans, un habitant du village, alors jeune garçon, a assisté à des manœuvres militaires. Le point de ralliement de celles-ci était ce chêne, figurant sur les cartes qu’avaient les soldats. Ceux-ci, en partant, ont laissé à l'enfant des restes de leurs rations dont des biscuits à soldat, particulièrement durs et gustativement très moyens.

 

Où le trouver ? Au lieu-dit :  La Touche de Boissais

 

Visible du domaine public ? non

 



Fiche botanique

 

Autres noms : chêne blanc, gravelin.

Nom scientifique : quercus robur (chêne rouge ou robuste).

Son appellation de pédonculé vient du fait que le fruit (le gland) est porté par un long pédoncule (tige).

Origine des chênes pédonculés : Ce sont des arbres indigènes.

 

Le chêne pédonculé est l'un des arbres les plus typiques de nos campagnes, associés à la puissance et à la longévité. Souvent considéré comme sacré, il y a encore peu de temps, il vit très largement au-delà de cinq siècles. Certains chênes seraient vieux de deux milles ans. En moyenne, les chênes pédonculés atteignent 30 mètres de hauteur mais ils peuvent dépassés les 50 mètres.

Ses fruits, les glands furent pendant des siècles, une source de nourriture importante pour les porcs.

 

Son bois est l'un des plus utilisés, de la confection des barriques aux charpentes des églises. Son écorce fournit le tanin, très employé dans les tanneries pour teindre le cuir.



Nota bene : Le site de l'ASPHAN est constamment en évolution, si vous êtes en possession de photos (ou de textes) pouvant nous intéresser, nous vous serions reconnaissant de nous en faire part, afin que nous puissions les scanner et les incorporer au site, avec les légendes ou textes  qui pourraient les documenter, nous vous en remercions d'avance, ainsi que de votre compréhension…


…Et des bénévoles, nous en avons besoin, nous cherchons du "sang neuf".

Que vous soyez "actif" ou "retraité" pour compléter l'Équipe, vous serez les bienvenus…

Vous trouverez une bonne ambiance, amicale et conviviale, n'hésitez pas à nous contacter…

À bientôt ?