Le thuya géant de l'hôpital de Nozay.

© Photographies: Asphan / Alain Bourdeau



Numéro d'ordre sur la carte : 10

 

Le parc de l'hôpital, ancien parc de la propriété construite pour la famille Leroux au 19ème siècle, abrite un très beau thuya géant, planté il y a 150 ans environ. De nombreuses branches, après avoir touché le sol, ont marcotté et formé un ensemble remarquable, même si le tronc principal a été frappé par la foudre. Vers 1960, cette vaste propriété est achetée par l'hôpital de Nozay. Le bâtiment d'habitation devient maison de retraite et dans un premier temps, le parc reste intact. Vers 1997, il est amputé de la prairie sur l’arrière pour une construction qui reçoit les résidents et, vers 2010, un nouveau bâtiment, à l'Est, fait supprimer quelques conifères. Ces bouleversements n'ont pas trop aliéné le parc qui, désormais, est ouvert au public, avec des jeux pour enfants.

Ce thuya géant est répertorié dans la liste des arbres remarquables de la Loire-Atlantique (guide de découverte : les arbres remarquables en Loire-Atlantique. CAUE/CG44 2001). Dans l'édition 2002 réalisé par la librairie Coiffard, s’il est bien légendé sous ce nom, la photo correspondante est celle du cèdre de l'Atlas du même parc de l'hôpital !

 


Visible du domaine public ? Oui, pendant les heures d'ouverture du parc de l'hôpital.

 

Description : L'arbre et ses 19 marcottes occupent une surface de 350 m2, soit une circonférence de 65 mètres ! L'arbre-mère qui a perdu la pointe de sa cime mesure environ 20m de haut pour une circonférence de 3m50 au niveau du sol. Les marcottes sont un peu moins hautes, environ 15 mètres de haut pour 1m50 à deux mètres de circonférence au niveau du sol.

 

Où le trouver ? Dans le parc de l'hôpital, le long de la route de Nort sur Erdre

 


Fiche botanique

 

Autres noms de ce thuya : thuya plicata, cèdre rouge de l'Ouest, thuya de Lobb. Son nom scientifique est : thuja plicata. C’est un arbre originaire de l'Ouest de l'Amérique du Nord (Canada et USA) et introduit en Europe en 1853. C'est un conifère persistant, sylvestre mais également à l'aise au bord des cours d'eau.

Il atteint 300 ans d'âge et exceptionnellement 700 ans. Taille : maxi 60 mètres et 3 mètres de diamètre, voire 6 mètres (exceptionnellement). De forme pyramidale pendant sa jeunesse, cet arbre peut facilement se marcotter formant des touffes impressionnantes. L'arbre-mère peut disparaître, remplacé par des troncs secondaires. Pour les Amérindiens de la côte-Est, c'était un arbre sacré dont le bois servait à la construction des canoés et des totems.

Son feuillage dégage une forte odeur de résine. Formé de rameaux plats aux feuilles en forme d'écailles, vert au-dessus et vert et blanc au-dessous. Les cônes sont très petits, moins de deux centimètres de long.

 

 



Témoignages

 

Témoignage d’André Guéry, président de la Société nantaise des dahlias et des plantes, lors de sa visite des arbres remarquables de Nozay, le 19 septembre 2015 :

 

 « Visite à la Chesnaie, propriété du 19ème siècle, actuellement hôpital. Dans la partie restante du Parc, on peut voir un très beau thuya géant. De nombreuses branches, après avoir touché le sol, ont marcotté et formé un ensemble remarquable, même si le tronc principal a été frappé par la foudre »


Nota bene : Le site de l'ASPHAN est constamment en évolution, si vous êtes en possession de photos (ou de textes) pouvant nous intéresser, nous vous serions reconnaissant de nous en faire part, afin que nous puissions les scanner et les incorporer au site, avec les légendes ou textes  qui pourraient les documenter, nous vous en remercions d'avance, ainsi que de votre compréhension…


…Et des bénévoles, nous en avons besoin, nous cherchons du "sang neuf".

Que vous soyez "actif" ou "retraité" pour compléter l'Équipe, vous serez les bienvenus…

Vous trouverez une bonne ambiance, amicale et conviviale, n'hésitez pas à nous contacter…

À bientôt ?